top of page
  • Agathe Laprée

Des huiles végétales de qualité pour notre santé

Dernière mise à jour : 3 janv.


Les lipides sont essentiels pour notre santé, le corps ne sait pas les produire, ils doivent donc être apportés par notre alimentation.

En tant que macro-nutriments ils ont plusieurs rôles majeurs : ils sont une source d’énergie et lorsqu’ils sont stockés deviennent une réserve d’énergie et servent de protection.

Ils participent à la structure des cellules, ils transportent certaines vitamines et participent à nos défenses naturelles.



Du bon gras et du moins bon

On trouve 2 grandes catégories de corps gras


Les Acides Gras Saturés (AGS)


Principalement d’origine animale, en excès ces graisses ont tendance à se stocker et favorisent les maladies cardio-vasculaires et jouent un rôle dans l’apparition du diabète.

Le beurre, les graisses animales et les huiles raffinés ou chauffées sont donc à consommer en faible quantité.


Les Acides Gras Insaturés (AGI)


Ces corps gras se trouvent dans le monde végétale, dans les graines oléagineuses ou certains fruits comme l’olive et l’avocat.

Leur valeur nutritionnelle est grande et méritent qu’on leur accorde une place de choix sous forme d’huile consommée crue ou sous leur forme originel de graines : noix, noisette, tournesol, graine de courge, amande, sésame, lin, chanvre…


Les Acides Gras Mono insaturés (AGMI) dont les omégas 9

que l’on trouve en grande quantité dans l’huile d’olive

Ils participent au bon fonctionnement du système cardio-vasculaire et protègent des pathologies associées et impactent favorablement le métabolisme du cholestérol.



Les Acides Gras Poly Insaturés (AGPI)

Les omégas 3 et les omégas 6.

Ils ont besoin des mêmes enzymes pour être transformés et bien assimilés par l’organisme. La majorité des huiles contiennent des omégas 6, on veillera donc surtout à apporter des huiles riches en omégas 3 pour rééquilibrer la balance lipidique.

On trouve des omégas 3 dans les huiles de lin, cameline, chanvre, noix, colza.


Leurs bienfaits sont nombreux, ils sont anti-inflammatoires, ils participent au bon fonctionnement cardio-vasculaire, ils soutiennent le système nerveux et participent au développement et à la protection du cerveau, de la rétine et de l’œil, ils soutiennent l’immunité et font baisser les triglycérides sanguins.


La structure moléculaire des omégas 3 les rend sensibles à l’oxydation et au rancissement. Ces huiles sont donc à consommer exclusivement crues et à conserver au réfrigérateur après ouverture.


Première pression à froid, la qualité essentielle


Une huile de première pression à froid garantie un pressage mécanique simple pendant lequel la température est contrôlée pour ne pas dépasser 50°C. Ce procédé respecte les graines et préserve ainsi toutes les qualités nutritionnelles et gustatives des huiles.

De qualité biologique est aussi important car les résidus de pesticides ont tendance à se stocker dans les corps gras.


Attention aux huiles industrielles !

Broyage et chauffe des graines pour permettre plusieurs pressages, les résidus sont alors mélangés à des solvant chimiques pour obtenir un rendement proche de 100%. Pour finir, les huiles sont raffinées pour obtenir un produit standard, neutre en goût perdant ainsi ses qualités nutritionnelles mais aussi gustatives tout en ayant générer, lors des différentes étapes de transformations, des molécules toxiques.

A fuir pour votre santé !


Quelques huiles pour la cuisson


Chaque huile selon sa composition en acides gras a un point de fumé spécifique, c’est-à-dire une température au-delà de laquelle les acides gras sont dénaturés et des molécules toxiques sont générés.

Les huiles d’olive, de coco, d’arachide, de palme ou encore de tournesol oléique sont adaptées à la cuisson, leur point de fumée est autour de 210°C.



En résumé

J'introduis les huiles végétales de première pression à froid et biologiques, crues en assaisonnement sur des crudités ou sur un plat chaud à raison de 2 à 3 cuillères à soupe par jour.


L’idéal 2 ou 3 huiles différentes dans mes placards :

1 huile d’olive vierge ou extra vierge

1 ou 2 huiles riches en omégas 3 : Lin, cameline, chanvre, noix ou colza


En mélange, 1 cuillère à soupe de chaque ou à varier tous les jours,

par exemple : un jour olive, un jour noix, un jour colza.


J’apporte ainsi des lipides essentiels à mon organisme, je soutien mon système cardio-vasculaire, je nourris mon système nerveux, j’améliore ma circulation sanguine, je nourris ma peau… bref je préserve ma santé grâce aux huiles végétales de qualités !



bottom of page